Finis les bisous

4 novembre 2009

Ce qu’il y a de bien quand on a une petite femme (bon, techniquement on n’est pas mariés, mais c’est tout comme) qui est au chômage en recherche active d’emploi, c’est qu’on peut partir autant qu’on veut pendant les vacances scolaires.

Les vacances de la Toussaint ont donc commencé par l’accueil des parents de Sophie, le temps d’aller rendre visite aux animaux du parc de la Tête d’Or.

Ensuite direction la Normandie pour voir la famille, quelques copains et présenter enfin Garance à Hugo, un gaillard plus vieux de trois semaines qui lui met une demi-tête et trois pointures (Alice et Jolaine, si vous avez des photos…). Bilan de la rencontre : on est rassurés, Garance ne se laissera pas faire par les garçons. Quant à Hugo, on lui souhaite bon courage avant d’arriver à comprendre la psychologie féminine…

On a enchaîné avec un petit WE de retrouvailles entre Toulousains chez Thomas, mon ancien coloc qui, par un hasard de la vie, habite à présent en plein Lubéron dans une maison que les mots peinent à décrire. On n’a malheureusement pas pu se dédoubler pour aller souhaiter le même WE un bon anniversaire à l’ami Christophe dans le Berry.

Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles… Tout ? Non, pas tout. Depuis deux bonnes semaines, Sophie se traîne une fièvre persistante qui va et vient sans jamais disparaître vraiment, malgré de multiples traitements à base d’antibios + corticoïdes. Et depuis lundi dernier, son état s’est dégradé avec une fatigue écrasante et « l’impression qu’un camion lui est passé dessus », dixit l’intéressée.

Grippe A, angine bactériologique toulousaine, méningite ou même septicémie, on s’est posés pas mal de questions jusqu’à ce que le diagnostic tombe aujourd’hui : mononucléose !

C’est donc parti pour quelques jours au minimum, voire plusieurs semaines avec une Sophie au ralenti (pour ne pas dire à l’arrêt) et une Garance qui pête la forme et entre en période d’opposition, sans oublier les cours qui reprennent. Je me sens tout fatigué d’un coup…

Publicités

Hungry hearts

28 juillet 2009

Nos vacances d’été, de Laval à Laval en passant par :

  • Châtellerault, chez Guy et Brigitte (« Bigite ! »).

  • Bordeaux, chez Vincent et Paola.

  • La Ferté, chez papi et mamie.

  • Istanbul, dans l’avion avec le tonton de Garance.

  • Lyon, pour récupérer les clés de l’appart.

  • Carhaix, pour applaudir le Boss aux Vieille Charrues.

  • Ouessant, histoire de s’aérer les bronches en duo.

  • St-Nazaire, pour récupérer la petite gentiment gardée par ses grands-parents.

Bref, un mois de juillet bien rempli. Plus qu’à terminer nos cartons et on pourra repartir en Vendée début août…


A year in the life

2 décembre 2008

Avec quelques jours de retard, il est temps de marquer le coup : non seulement j’ai 32 ans (je sais je ne les fais pas), mais surtout… Nous avons fêté ce week-end le premier anniversaire de la puce, entourés de ses grands-parents.On ne surprendra pas les nouveaux (et anciens) parents en disant qu’on n’a pas vu l’année passer…

Bien sûr le WE fut une réussite : avalanche de bons petits plats (nous on n’a rien fait, vivent les grands-mères), de cadeaux, et pour couronner le tout un beau feu d’artifice à Laval.

Cerise sur le gâteau : la demoiselle a fait hier ses premiers pas ! En avant pour la guimauve et le cliché, on assume : c’est super émouvant.


Retour de vacances

24 août 2008

Nous sommes de retour à Laval city après une quinzaine de jours de vacances, passées pour l’essentiel chez les parents de Sophie. Comme au mois de juillet, nous avons laissé la petite 3 jours avec ses grands-parents…

… Le temps de faire une petite escapade en Dordogne. Bizarre de se retrouver en couple tout d’un coup, mais on s’y fait vite !

On en a aussi profité pour voir Christophe le néo-berrichon, qui au passage a failli se faire voler son stylo :

Notre absence provisoire n’a pas dérangé Garance plus que ça, au contraire. Elle fait en ce moment des progrès rapides, comme vous le verrez bientôt.


Retour à la maison

12 août 2008

Ca y est je commence à trier le bordel éditer les vidéos de Garance. Voici la première, prise le jour de sa sortie de la maternité. Où l’on découvre (entre autres) que c’est fatiguant de devenir grand-père…